Vous êtes ici : Accueil > Vie du collège > Sorties et Voyages > Séjour montagne 2015
Publié : 13 mars 2015

Séjour montagne 2015

IMPORTANT

Dernière estimation : Notre arrivée est prévue autour de 21h45.

Pour information : le retour demain était prévu vers 23h mais nous pensons rentrer plus tôt, nous essaierons de vous tenir informés de l’horaire d’arrivée au collège par l’intermédiaire du blog

Ce que j’ai aimé, c’était le tire-fesses, mes gamelles et les batailles de neige. (Victoria)

Lundi, j’ai aimé apprendre le ski, prendre les télésièges, le tire-fesses. Mardi j’ai aimé encore skier - David, le moniteur. (Florian D.)

Mon truc préféré, c’était le ski. Au début j’arrivais pas à skier, mais au fur et à mesure des jours, je savais skier. J’ai trop adoré malgré les gamelles. J’ai trop bien aimé descendre les pentes. C’était trop génial (Marine)

Jeudi 19 mars

Pour finir cette semaine : le matin les deux groupes qui n’avaient pas été faire leurs achats "souvenirs" et la sortie raquettes avec l’utilisation de l’ARVA y sont allés. L’après-midi avant dernier cours de ski. Les progrès sont là pour tous avec de moins en moins de chutes. Ce soir si les élèves sont sages nous finirons cette semaine par la traditionnelle Boum !!!

Mercredi 18 mars.

Le matin le deuxième groupe a essayé le biathlon raquettes alors que l’autre groupe est parti en sortie raquettes avec la pratique d’un système de sécurité utilisé dans les avalanches : ARVA.
L’après-midi : ski avec un soleil toujours aussi éclatant. Nous avons changé de côté et beaucoup de groupes ont skié en Suisse. Nous avons vu le Mont Blanc et le lac Léman.

Le matin nous sommes allés en raquettes voir un sauveteur de victimes d’avalanches. Mais au départ on l’a dépassé de cent mètres environ, puis on est revenus et on a appris des choses sur les avalanches. Après, on a cherché des sacs dans la neige. (Matthis)

Cet après-midi, nous sommes allés faire du ski dans une autre montagne. C’était trop bien, on a vu le Mont Blanc, on avait une vue magnifique. (Marine)

Nous nous sommes préparés et on est partis faire de la raquette secourisme pendant que l’autre groupe faisait du biathlon. On a caché des petits émetteurs et il fallait les retrouver. (Aline)

Cet après-midi c’était trop cool : on a pris la télécabine, après on a pris le télésiège. On a pris une piste rouge et une piste verte. On a vu le Mont Blanc. (Matthew)

Aujourd’hui nous avons changé de station et la station où l’on a été était difficile. (Laurine)

Nous nous sommes levés et préparés pour le biathlon. J’ai fait 5/5 ; en plus au relai nous avons fait 15/15 (nous sommes arrivés premiers). […] Puis nous avons pris le télésiège pour aller en Suisse. Nous avons pris notre première piste rouge et il y a eu des chutes, mais moi je ne suis pas tombé et Hervé était énervé. (Lucas J.)

Nous avons skié à la frontière suisse sur la piste de la Marmotte, une piste verte. Elle est très dangereuse mais très sécurisée. Pour moi, c’était la première fois que je prenais les télécabines. (Marine B.)

On a appris le métier de secouriste de montagne. J’ai adoré, on travaillait avec Nicos. (Eloïse)

Mardi 17 mars

JPEG - 190.6 ko

le matin certains élèves sont partis pratiquer le biathlon (avec des raquettes) pendant que d’autres faisaient leur sortie "achats de souvenirs" et l’après-midi sous un soleil éclatant le 2ème cours de ski. Tous les groupes progressent et font des pistes vertes aux pistes rouges, pour les meilleurs avec du slalom.
Pour le moment tout se passe bien.

Un groupe est allé au biathlon (moi), et un autre aux souvenirs.
Nous avons tiré comme des cowboys. Mme Thalmann était trop forte, elle fusillait les cibles. Après, nous avons escaladé des mini montagnes en raquettes, je me suis fait canarder de boules de neige, j’ai fait des rouler bouler dans la neige et je me suis enfoncée comme un marteau. (Jade)

Réveil à 7h30 par Mme Guéry en « douceur ». Petit dèj ; comme hier. (Floriane)

Le matin on a fait du biathlon (tir à la carabine et raquettes) puis on a fait une bataille de boules de neige avec M. Lohr. (Laureen)

Réveil un peu secouant par Anthony. (Clément)

Le soir on a eu du temps libre pour aller nous doucher, nous mettre en pyjamas, et nous sommes descendus pour aller manger vers 19h. Après manger nous avons pu aller dans une salle où nous avons pu acheter des cartes postales, jouer au baby-foot et au ping-pong. (Laura)

On est partis au ski en navette. Cela a commencé à 15h, et a fini à 17h. On est repartis en navette. On s’est amusé, on faisait des choses que je ne dis surtout pas. (Angèle)

Nous avons pris la navette pour atteindre les pistes de ski du Crêt Béni. Après avoir skié, nous avons fait une bataille de boules de neige. […] Ce que j’ai préféré était la bataille de boules de neige. (Mélissa)

L’après-midi ski. On commençait juste d’apprendre car ce jour-là j’ai fait la guirlande dans le sapin. (Matthew)

L’après-midi nous avons skié avec Hervé. Après, nous avons fait une bataille de neige avec Anthony et les autres élèves. Sacha et moi nous avons lancé des boules de neige sur Mme Guéry. Elle va prendre sa revanche. (Noah)

On s’est réveillés à 7h30, on a commencé à se préparer en tenue de ville pour aller acheter des souvenirs. On a été à trois ou quatre boutiques, j’ai acheté : une boule à neige, des cartes postales, un porte-clés et du fromage que j’ai commandé. […] Après avoir tout acheté, on a attendu la navette devant un parc de jeu et comme on trouvait le temps long, on a demandé à Anthony pour jouer, il a dit oui. Alors nous avons couru sur les toboggans et jeux pour petits de huit ans, on est redevenus tout petits pendant dix minutes. (Maïa)

J’ai été faire du biathlon mais j’ai pas trop aimé car on courait. Mais sinon, j’ai bien aimé. (Eloïse)

On a fait la piste de l’Ourson d’un coup de 20 à 0 en faisant la couse. On a aussi fait des slaloms en descente et on a monté les télésièges et les tire-fesses, même que j’y suis tombé. (Raphaël)

On mange, et allez on va au ski. Notre moniteur d’appelle Dédé, il est trop sympa. La vitesse, on tombe, on se relève, des obstacles, encore des obstacles… (Manon)

L’après-midi du ski je me suis beaucoup améliorée grâce à un prof génial. Et le soir une veillée jeux de société et après nous sommes retournés dans notre chambre. (Loane)

Lundi 16 mars

JPEG - 188.1 ko

le matin nous avons visité une ferme qui fabrique le fromage d’Abondance, et l’après-midi le 1er cours de ski. Quelques belles chutes au départ mais les élèves progressent très vite et se font plaisir. Le soleil est au rendez-vous. Le chalet est grand mais agréable.

L’après-midi on a fait notre première séance de ski avec notre moniteur qui s’appelle Hervé. On est d’abord restées en bas pour apprendre ou réapprendre les bases et après on a pris le tire-fesses, et après on a pris les télésièges pour aller sur la piste veste de l’ourson où je suis tombée une fois. (Dafney)

On a fait du ski, j’étais dans le groupe des non skieurs (groupe 4) : c’était catastrophique, désastreux, un carnage, je suis tombée plus longtemps que je suis restée debout. (Laureen)

Le moniteur a donné des surnoms, nous avons pris le télésiège, il s’est arrêté à un moment. Résultat de la piste : trois gamelles. J’ai beaucoup aimé les gamelles, j’ai moins aimé le coup des surnoms. (Hélène)

L’après-midi on a enfin fait du ski pour la première fois. (Florian S.)
C’est parti pour la visite de la ferme. Mais avant, petit dèj. Bien garni (céréales, lait, biscottes, confiture, miel…). Go ! […] Visite de la ferme (bonjour l’odeur). […] Puis ski de 15h à 17h. Notre moniteur s’appelle Dédé. Il a horreur quand on lui dit « monsieur ». (Floriane)

L’aprèm, j’ai fait que de tomber en ski. A la fin, j’ai eu trop mal aux pieds. (Tiphaine)

On s’est habillés pour partir à la ferme où il y avait des vaches et surtout beaucoup de vaches de race Abondance. Tout le monde disait que ça puait, mais moi je suis habituée, vu que mes grands-parents ont une ferme. (Claire)

Une vache nommée Candia avait mangé les fleurs de la voisine donc le fermier était obligé de lui racheter des fleurs. Mais comme la fleuriste était amie avec la femme du fermier, ça s’est mal passé. (Florian D.)

Le fils du chef de la ferme nous a expliqué comment on fabriquait le fromage d’Abondance, dans quoi on le mettait et comment il trayait les vaches. Le monsieur nous a raconté des petites histoires qui nous ont fait rigoler. […] On a un peu joué avec les vaches. […] Avec une amie, on s’est fait une amie vache, elle s’appelait Hannate (?) (Eloïn)

Les profs nous ont réveillés à 7h15, j’ai peiné à me lever. (Sasha)

Le soir une pisteuse est venue nous raconter son travail. (Julia)

Nous avons mangé et nous sommes repartis pour skier au Crêt Béni qui est à 1536 mètres d’altitude. (Mélissa)

Le matin on a visité une ferme. Elle ne sentait pas très bon mais on s’y habituait. Il y avait des vaches et des veaux ; ils vendent aussi du fromage. (Léa)

Ce qui m’a le plus plu, c’est quand je suis tombée et que mes skis ont continué à avancer. (Inès)

On a mangé des pâtes à la bolognaise, puis l’après-midi nous avons été skier avec Dédé ! (Enzo B.)

On est partis pour 15h sur les pistes de ski jusqu’à 17h. On a goûté à la fin. On est rentrés au chalet. On s’est lavés, on s’est amusés, ensuite on est allés manger à 19h. A 21h 30 on est allés se coucher mais avant il y avait une veillée. (Ludmilla)

Nous avons pris la navette, nous sommes allés skier : on a appris l’escalier, le chasse-neige, etc. … Puis on a pris le téléski et avons descendu une piste verte (la Marmotte). (Armand)

Nous sommes allés dans une ferme. Le fromage qui est fabriqué là-bas est méga bon. Nous avons vu plein de vaches, dont une qui s’appelle Candia. Ce jour-là, nous avons eu notre premier cours de ski. La première fois que je monte sur des skis. Notre moniteur de ski est super gentil. A la piste de l’Ourson, je tombais plein de fois. (Enzo de S.)

Ensuite, après avoir déjeuné, nous sommes partis skier. Le début était difficile mais cela ne servait à rien, je ne savais pas skier. Après avoir essayé d’apprendre les bases, cela ne marchait toujours pas. (Quentin)

On a pris la navette pour aller au chalet et on a pris le diner, puis on est partis se coucher mais avant nous avons dîné des pâtes au fromage. Mme Guéry nous a expliqué le programme du mardi. (Timothée)

Cet après-midi on a fait du ski de descente. Une grande découverte pour moi. Quelques gamelles (c’est normal pour un débutant !) Essoufflés, nous nous sommes reposés et on a mieux dormi que la dernière fois. (Arthur)

A 21h30 nous sommes allés nous coucher. J’ai oublié quelque chose : une dame est venue nous raconter les dangers des avalanches et comment retrouver des personnes. (Loane)

Mon moment préféré c’est quand j’ai caressé les vaches. (Alissa)

Dimanche 15 mars

JPEGÇa y est ! ils sont arrivés. Partis ce matin vers 10h30 et après un voyage sans encombres, nos 49 élèves et leurs 5 accompagnateurs sont arrivés vers 17h40 au centre d’accueil "la Carlina". Ils sont à présent en train de s’installer.

Le matin on est partis à 10h, on a mis les bagages dans la soute et on a dit au revoir avec des bisous et des câlins à nos parents. […] C’était bien le bus : on a pu écouter de la musique, on a vu des tunnels. Le chauffeur était gentil et quand on voulait aller aux toilettes dans le bus, là où on faisait pipi c’était sur la route car il n’y avait pas de trou, mais il y avait une toilette. (Dafney)

Le matin avant de partir, j’étais un petit peu triste, mais une fois dans le car, ça allait mieux. Du coup nous sommes partis avec Mme Guéry, Anthony, Mme Thalmann, M. Devis et M. Lohr. Malheureusement j’ai vomi deux fois. […] Ce que j’ai préféré, c’est être avec mes amies dans la chambre.(Julia)
Départ à 10h, tout le monde était content, on parlait, on jouait aux jeux vidéos ou écoutait de la musique. (Abel)

A l’arrivée, petite séance de musculation : j’ai sorti les bagages de la soute avec dix personnes. (Hélène)

Dans le bus, cela était long. Huit heures de route. On s’est arrêtés pour manger bien sûr (le midi). (Angèle)

Sur la route on a vu des belles choses. Le trajet durait huit heures. (Florian S.)
Le premier repas (du soir) est assez bon. La nuit se passe bien, à part que les matelas sont assez durs. (Floriane)

C’était long, je croyais que l’on n’allait jamais arriver et quand j’ai vu les montagnes, ça m’a fait flipper. (Tiphaine)

Dans le car j’ai joué à la DS pour patienter. Nous avons beaucoup de petites pauses. Nous avons mangé à 13h30 environ. J’ai mangé un sandwich au jambon, un au fromage, une compote, quelques bonbons et des mikados. (Mathieu R .)

J’ai bien rigolé avec Fabrice, le cuisinier du collège de Mehun sur Yèvre. Je l’ai pris discrètement en photo dans le bus. Nous avons vu à un moment plein de belles montagnes. […] J’ai bien aimé voir des beaux paysages de montagnes. (Antonin)

Les profs nous ont donné nos draps et après il fallait qu’on monte tous les escaliers pour aller au deuxième étage. Moi et mes copains on a eu la meilleure chambre de l’établissement. (Clément)
J’ai mis quinze minutes pour monter ma valise au deuxième étage. (Sasha)

Quand on a magné à midi, il y avait un monsieur qui était dans son camion et il était pied nu, et il l’avait mis sur sa porte de camion. (Eloïn)

Nous avons roulé pendant six heures. Nous avons traversé les montagnes, c’était magnifique. (Amélie)

Au début, nous ne nous entendions pas sur les lits. Après, ça allait. Nous n’avions pas assez de tiroirs pour nous six, du coup il y avait des vêtements un peu partout. (Inès)

Il y avait beaucoup de neige, le paysage était magnifique. Après le magnifique paysage, on a aperçu le Carlina, l’endroit où on allait dormir. C’était grand avec de jolies couleurs. (Maïa)

Quand nous sommes arrivés, on était contents. Ensuite, on a monté la valise dans la chambre, mais ça a été le carnage pour choisir qui va dormir sur les lits superposés. Ensuite on a essayé nos affaires de ski et voilà. (Alex)

On est arrivés au Carlina, le premier chemin est plein de bosses. On a fait la chambre avec moi, Théo, Lucas, Matthis et Timothée, puis on a essayé les skis et les chaussures de ski ; elles étaient trop serrées. (Lucas H.)

On devait essayer des skis de notre taille pour skier tout l’après-midi. Après, dès qu’on avait eu des skis de notre taille, on avait des casques, et pour certains des bâtons de leur hauteur de bassin. (Raphaël)

Le trajet était super long, on est arrivés au chalet vers 17h30. On a pris et découvert nos chambres. On s’est installés avec tous les copains tout en rigolant. La plus dure chose à faire : les lits. Le soir avec les copains, on a peiné à dormir, donc on a parlé et fait des blagues. (Théo)

Dans le bus on s’est un peu ennuyés mais par contre les paysages étaient magnifiques. On est passés sous trois tunnels, le premier tunnel était assez long, le deuxième était court mais le troisième était un peu long. (Tony)

Pour poster un commentaire, vous pouvez cliquer sur le bouton "répondre à cet article" en bas de page.
JPEG

Voir en ligne : Jeudi 19 mars