Vous êtes ici : Accueil > Action pédagogique > Autour des disciplines > Lettres Modernes > A la Recherche du Petit Prince
Publié : 19 février
Format PDF Enregistrer au format PDF

projet TREAC Classe de 4B - Journal de bord

A la Recherche du Petit Prince

Jeudi 11 Avril,
le matin nous somme allés aux archives départementales de Bourges où nous avons rencontré madame Momot, l’une des médiatrices des archives. Elle nous a montré différentes salles : la salle de tri, la salle des archives et la salle de lecture. Elles ont différentes fonctions : la salle de tri a pour rôle de collecter et classer les documents.

Mardi 9 avril

bon lecture

Découverte du fond au musée Charles VII, pôle de la porcelaine. Monsieur BON, conservateur du musée nous a montré des objets ayant appartenu au mécanicien de Saint Exupéry, André Prévot. Parmi ces objets il y avait : une partie de l’aile de l’avion avec lequel ils ont eu un accident dans le désert, le carnet de volet les carnets d’André et un thermos. Nous avons eu la chance de pouvoir toucher ces objets.

gourde prevot

lundi 8 mars
C’est le début de la résidence d’artiste

20240408 2

La matinée :
Nous avons rencontré l’artiste Léon Dubois pour la première fois. Il nous a présenté notre projet sur le Petit Prince. Il nous a parlé de son métier en nous a montrant son appareil photo ancien et nous a expliqué en détail la vie de Saint Exupéry.
Léon Dubois est photographe, son appareil photo a une particularité : il ne peut faire que 12 photo avec des pellicules, les photos sont carrées et en noir et blanc. Quand il a fini de faire les 12 photos, il doit remettre des pellicules dans l’appareil.
L’après-midi :
Nous avons rencontré monsieur Bon, le conservateur du musée Charles VII nous a fait une conférence sur la vie de Saint Exupéry et sur celle d’André PREVOT, son mécanicien. il nous a également expliqué comment le musée est devenu propriétaire du fond André PREVOT que nous allons découvrir demain.

Vendredi 29 mars
Le cyanotype est un "procédé photographique ancien qui permet d’obtenir, à partir d’un monochrome négatif, un tirage bleu de Prusse à bleu cyan sur un support photosensible", (définition du LAROUSSE).

protocole cyanotype

Nous, élèves de la classe de 4B, avons découvert comment fabriquer des cyanotypes, car dans le cadre du projet "A la recherche du Petit Prince ", nous devrons réaliser aussi des cyanotypes alors, pour nous préparer au mieux, nous avons fait une séance d’essais.
Cela s’est déroulé il y a deux jours, le mercredi 27 Mars, en salle de sciences pendant 2h30 avec nos professeures, de Physique Chimie (Mme Roche Roy ), de Français (Mme Burel ) et d’Arts Plastiques (Mme Daguin ).

Les cyanotypes, comment ça marche ?
Tous d’abord nous avons badigeonné des feuilles avec de la solution A qui contient du ferricyanure de potassium, et une solution B qui contient du citrate de fer ammoniacal. Après, nous avons séché au sèche-cheveux, puis nous avons posé le négatif (papier calque) sur lequel nous avons préalablement dessiné et écrit (au stylo, feutre et/ou crayon à papier). Pour finir nous les avons exposés à la lumière du soleil entre 1h et 2h.
La solution imprégnée a alors réagi avec les rayonnements ultraviolets du Soleil.
Une fois l’exposition terminée, les feuilles, ôtées du négatif, ont été trempées dans une bassine avec de l’eau, puis ont été laissées à l’air libre afin de sécher.

Malheureusement nos premiers essais n’ont pas été convaincants. Il se peut que le problème vienne de la manière de préparer le « négatif ». Heureusement, bientôt nous pourrons recommencer et nous améliorer dans la technique du cyanotype !

ETAPE 1 : création du négatif :

dessin

ETAPE 2 : préparation de la solution et badigeon des feuilles :

badigeon

ETAPE 3 : séchage au sèche-cheveux

sechage

ETAPE 4 : exposition des cyanotypes (feuille + calque) au soleil

exposition

ETAPE 5 : rinçage

rincage

Flin Ninon, Baijot Emma, Peaudecerf Océane , Mazet Alyssa et Deschamps Clara (photographe)
4B

Vendredi 15 mars 2024
Le travail de webradio vu par les 4B :
Paroles de

Camille  : Le projet "podcast" nous a menés, Pierre, Florian et moi, à faire une interview imaginaire de Saint Exupéry après son crash d’avion en Egypte.
Tout d’abord, il fallait choisir un format de podcast. Nous avons choisi une interview car c’est ce qui nous inspirait le plus et qui nous paraissait plus simple que les autres formats.
Ensuite, nous avons écrit l’interview de Saint Exupéry. Nous avons préparé des questions et des réponses, les enchainements pour que ce soit le plus naturel possible. C’était très intéressant et c’est surement la partie où je me suis le plus investi, car l’idée venait de moi.
enfin, nous sommes passés à l’enregistrement où Pierre jouait le journaliste et moi Saint Exupéry. Ce moment était stressant car nous avions peu de temps pour s’enregistrer mais c’était drôle aussi car Pierre entendait sa voix pour la première fois.
J’ai appris beaucoup de choses comme par exemple les différents formats de podcast, que tout est écrit à la radio, même les rires.
Pour conclure, j’ai trouvé le projet original, stimulant et enrichissant. J’ai apprécié toutes les parties. Même si j’aurais aimé aussi faire le montage, je suis satisfait du résultat.

Corentin  : Lors de ce projet, j’étais dans le groupe de Yohann, Maxime et Wyatt. Nous avons créé un podcast qui était à propos de l’ouverture du musée d’Orsay, le 1er décembre 1986, sous la forme d’un reportage.
J’ai aimé réaliser ce projet, tout d’abord car nous avions un grand panel de choix possible : en effet, mon groupe a choisi un reportage sur le musée d’Orsay, mais nous aurions pu choisir un micro-trottoir au sujet du Petit Prince.
Ensuite, j’ai trouvé intéressant de découvrir comment sont créées les émissions de radio ; par exemple, j’ai appris que toutes les répliques étaient écrites, mêmes les rires.
Aussi, même si j’ai déjà expérimenté ce phénomène, j’ai trouvé étrange d’entendre ma voix à travers un enregistrement ; cela fait un sentiment étrange d’entendre sa voix autrement que comme on l’entend habituellement.
Pourtant, j’ai trouvé dommage d’avoir choisi le musée d’Orsay comme sujet, puisque cela manque d’originalité, étant donné que nous avons travaillé sur ce thème et que nous avons visité ledit musée.
Enfin, j’estime m’être investi dans le projet ; bien que j’aie laissé le choix du sujet à mes camarades et que j’étais absent le jour de l’enregistrement.
Pour conclure, je dirais que j’ai aimé l’aspect libre et créatif, mais que j’ai moins aimé le côté réflexion.

Lana  : Ameline, Eva et moi nous sommes lancées dans un projet de podcast. Nous avons décidé de créer notre micro-trottoir sur le Petit Prince. Pour cela, nous avons posé plusieurs questions à certains professeurs de notre établissement, le collège Irène JOLIOT-CURIE. Nous avons voulu savoir si nos professeurs connaissaient ce personnage, s’ils avaient lu le livre, ce qu’ils en ont pensé, ... J’ai bien aimé créer ce projet, car jouer le rôle de journaliste était intéressant.
J’ai trouvé ce projet assez compliqué car il fallait trouver un sujet, chercher les questions, aller à la rencontre de nos professeurs et de créer notre dialogue pour bien placer et enchainer les questions.
Pour ma part, j’ai beaucoup aimé le fait d’interroger les professeurs, car ils avaient tous un avis différent et des choses intéressantes à ajouter. J’ai trouvé ce moment très amusant et les professeurs ont tous joué le jeu. Je ne me suis pas sentie gênée, j’étais à l’aise.
Pour l’écriture du projet, ce sont mes camarades qui s’en sont occupée. Le moment de l’enregistrement était très drôle à faire, car il fallait vraiment se mettre dans le rôle du personnage. J’ai été surprise en entendant ma voix car je ne m’attendais pas à ça. La voix que nous entendons n’est pas la même que celle que les autres entendent.
Avec les filles, on s’est toutes les trois intéressées au projet. Nous avons chacune interrogé nos professeurs et Eva et moi avons toutes les deux enregistré nos voix pour le montage. J’ai appris que c’était très compliqué de fabriquer une chronique radiophonique et plus précisément un micro-trottoir, car créer les questions et savoir les enchainer, savoir rebondir sur les réponses des adultes et faire ma voix off est un travail difficile car il faut réfléchir à beaucoup de choses et essayer de ne rien oublier.
Le montage a dû être difficile car il y avait beaucoup de choses à couper et il fallait tout écouter. nous n’avons pas trop réussi ce point-là : il faut aller dans le détail.
J’ai adoré interroger les professeurs et enregistrer les voix off ; c’était très amusant mais il fallait aussi rester sérieux. J’ai moins aimé le montage car c’est long et je n’ai pas vraiment réussi. Si c’était à refaire, je pense que j’essaierais de plus rebondir sur les réponses des adultes pour paraitre plus naturelle et pour permettre aux professeurs de plus développer leurs réponses et leurs avis.

Ornella
Faire ce micro-trottoir était une nouvelle expérience pour moi comme pour mes camarades également. J’ai adoré faire cela et j’espère avoir la chance de pouvoir le refaire.
J’ai remarqué que l’âge n’a pas d’importance, car certains élèves ainsi ainsi que le personnel connaissaient Saint Exupéry, mais il y a également des adultes et des élèves qui ne le connaissaient pas.
La plupart le connaissent par l’école, le collège ou par leurs parents.
Le fait que l’on ait eu le choix d’interroger la personne que l’on voulait m’a beaucoup plu car cela nous a permis de varier les personnes interrogées.
Mais j’ai moins aimé la partie du montage car c’était très long et je devais écouter l’enregistrement plusieurs fois à la suite, ce qui m’a lassée.
Pour conclure, je suis déçue que le projet n’ait pas pu aboutir à cause de notre mauvaise gestion du temps. J’aurais aimé voir le résultat final, mais cela me servira de leçon à l’avenir.

Mardi 19 février 2024 :
Les 4B font leur webradio. Le travail autour du Petit Prince et notre sortie à Paris ont éveillé notre imagination. Découvrez nos podcasts ! Bonne écoute !

Concernant l’univers du Petit Prince
Voici le premier, proposé par Camille, Pierre et Florian : interview du Pilote du roman Le Petit prince.

STE 060 quarte

Tiago, Zoe, Luciano, et Tom vous proposent leur interview décalée du Petit Prince :

interview petitprince

Le micro-trottoir de Lana, Ameline et Eva

microtrottoir lana ameline eva2

A propos de notre découverte du musée d’Orsay
Un petit tour au musée d’Orsay avec Wyatt, Pierre, Yohann et Maxime

TRAVAILLE FINAL YMCW

L’interview d’Emma passionnée du musée d’Orsay par Ninon, et Laureline

ninon emma laureline

Mercredi 24 janvier 2024

Hier, mardi 23 janvier 2024, nous, les 4ème B du collège Irène Joliot-Curie de Mehun sur Yèvre, accompagnés de nos professeures de français, de Sciences physiques et de la professeure documentaliste, avons pris le train jusqu’à Paris pour visiter deux musées : Le musée des Arts et Métiers et le musée d’Orsay.

Ces deux visites étaient liées à notre projet sur Le Petit Prince de Saint Exupéry et les programmes de français, d’arts plastiques et de sciences physiques.
Au musée des Arts et Métiers, nous avons pu admirer des aéroplanes qui ont pu déclenché chez Saint Exupéry enfant, sa passion pour les avions."
Le musée des Arts et Métiers était très intéressant. Nous étions répartis en trois groupes.

GROUPE 1 :

20240123 114012

Machine à calculer : la Dactyle

Avec notre professeure de Sciences physiques, au second étage, nous avons découverts différents instruments, tels qu’un compas, un télescope ou un microscope, ainsi que leur évolution au cours du temps et des progrès technologiques ; nous avons observé aussi les ancêtres d’instruments de sciences, comme les balances, thermomètres, tubes à essai et plein d’autres avec des noms très originaux (boulier russe, boulier chinois) qui sont des objets du 16è au 19è siècle. Nous avons surtout découvert le laboratoire de Lavoisier qui a réalisé la synthèse de l’eau, en mélangeant de l’hydrogène et du dioxygène avec une étincelle. Il a aussi réalisé la synthèse de l’air.
Nous avons aussi appris le fonctionnement de l’expérience qui a déterminé que la matière est faite d’atomes et de molécules. (Corentin, Alyssa, Tom et Océane)

GROUPE 2 :
Avec notre professeure documentaliste, au premier étage, nous sommes allés voir les salles qui sont en rapport avec le projet, car, à la fin, nous allons faire des cyanotypes. Nous avons vu plein de sortes d’appareils photos et de caméra. nous avons appris les évolutions des appareils photographiques. Il y a eu beaucoup de changements, notamment dans la taille des appareils. Nous avons été surpris par le nombre d’appareils photographiques et parce que l’appareil photo existe depuis longtemps. Certains appareils étaient particulièrement drôles, comme le pistolet appareil photo, utilisé par les espions. Nous avons remarqué que les techniques d’espionnage existent depuis longtemps : ils cachaient en effet des appareils photos et des caméras dans des chapeaux, des cravates, ou encore des valises. (Clara, Ornella et Rafaël)

GROUPE 3 :

L’avion de Clément ADER

20240123 ader

Avec notre professeure de français, au rez-de-chaussée, nous avons découvert les premiers aéroplanes : nous avons appris que le premier avion était inspiré d’une chauve-souris, l’Ader III, créé par l’inventeur Clément ADER. Nous avons découvert qu’il y a un débat pour savoir si oui ou non il a volé ou juste décollé du sol. Nous avons aussi appris qu’il s’est écrasé et que le projet a été abandonné. Nous avons également appris que Clément Ader a inventé le mot "avion". Dans son avion, il était assis et dirigeait l’avion à l’aide de manivelles en bois. (Camille, Laureline et Ninon)
Lors de la visite, nous avons compris ce qui a pu déclencher la passion de l’aviation d’Antoine de Saint Exupéry, car les premières machines volantes étaient magnifiques. Pendant la visite, nous avons vu les premiers modèles de voitures motorisées et une construction permettant de prouver la rotation de la Terre : (Pierre)

L’avion de Louis BREGUET

20240123 breguet

Vendredi 22 décembre
Nous vous proposons nos lectures à haute voix de nos passages préférés :
Chapitre 2 : la rencontre entre le pilote et le Petit prince

  • lecture d’Alyssa
    alyssa chapitre 2 rencontre
  • lecture de Camille
    camillechapitre 2 mouton
  • lecture de Maxime
    maxime chapitre 2 mouton

Chapitre 6 : la vie du Petit Prince

  • lecture d’Emma
    emma chapitre6 vie petit prine
  • lecture d’Océane
    oceane coucherssoleil sonore

Chapitre 8 : la naissance de la rose

  • lecture de Luciano
    luciano chapitre 8 rosenaissance
  • lecture de Florian
    florian chap8 rose naissance

Chapitre 14 : l’Allumeur de Réverbères

  • lecture de Corentin :
    corentin chapitre 14 allumeur

Chapitre 20 : les roses

  • lecture de Ninon
    ninon chapitre 20 roses

Chapitre 21 : le renard

  • lecture d’Eva
    eva chapitre 21 apprivoiserlerenard
  • lecture de Lana
    lana chapitre21 apprivoiserlerenard
  • lecture de Clara
    clara chapitre 21 renard

chapitre 26 : la Terre

  • Lecture d’Ameline
    ameline chapitre 26 terre

LUNDI 18 décembre

Nous venons de terminer la lecture du roman Le Petit Prince.
Nous avons imaginé la lettre que la rose ou le renard pouvait écrire au Petit Prince, une fois ce dernier parti.

Voici le plus beau billet, celui écrit par Wyatt :

Cher petit Prince,

Le vent m’emporte vers des contrées lointaines, mais mes pétales portent encore le parfum de notre amitié. Les étoiles murmurent nos souvenirs, et le ciel devient le témoin silencieux de notre lien éternel. Que tes jours soient empreints de découvertes et de douceur, et que tu trouves toujours le regard bienveillant d’une rose quelque part dans ton univers.
La Rose

MARDI 7 novembre

Aujourd’hui, mardi 7 novembre 2023, nous, élèves de 4ème B, avons rencontré en visio Monsieur Léon DUBOIS, photographe. Nous avons vu son visage pour la première fois. Il est très gentil et il nous a vraiment donné envie d’adhérer à son projet : retracer le voyage d’Antoine de Saint Exupéry à travers le monde.
Il nous a demandé notre aide et nous avons accepté la mission. Nous allons devoir confectionner des photographies cyanotypes contenant un dessin et un texte personnel au sujet du Petit Prince.

Maintenant, à nous de jouer !
Première étape : Lire le Petit Prince et le chapitre VII de Terre des Hommes,
Deuxième étape : Jouer les détectives et faire des recherches sur Saint Exupéry et l’Aéropostale
Troisième étape : Récolter des informations, et suivre la piste de Saint Exupéry dans notre région, avant l’enchantement de la rencontre pendant la résidence d’artiste au mois d’avril 2024.

(ce message ne se détruira pas au bout de cinq secondes !)